L’adulte

En tant que psychopraticienne relationnelle en  Analyse TriDimensionnelle®, je tiens compte du stade de développement de chaque Sujet que j’accueille en thérapie ainsi que de toute sa singularité afin d’envisager la psychothérapie qui me semble la plus ajustée pour lui.

Il est des étapes de la vie où chacun peut éprouver le besoin ou le désir d’une rencontre avec un professionnel afin de l’aider à traverser une ou des difficultés (personnelles, familiales, professionnelles, …), à mieux se connaître soi-même ou à améliorer sa relation à l’Autre.

La plupart du temps, face aux conflits internes et externes rencontrés, l’être humain s’adapte. Confronté à des problèmes profonds, il arrive à s’arranger avec cela et à s’adapter à lui-même comme aux autres.

En même temps, toute situation nouvelle pour un individu remet en cause son équilibre psychique.

Et il est des situations, des étapes de la vie où le sujet rencontre des difficultés internes ou externes supérieures à son équipement affectif héréditaire ou acquis, à ses facultés personnelles défensives ou adaptatives ne lui permettant pas de faire face ou de s’adapter à cette situation. Cette situation va alors générer de la souffrance. Un, voire plusieurs symptômes vont se mettre en place, tels des mécanismes de défense.

Un travail psychothérapeutique pourra alors être envisagé afin de tenter de comprendre ce qui dans l’histoire du sujet fait que face à une situation difficile celui-ci ne parvient pas à s’adapter. L’idée étant de comprendre la signification du symptôme tels que le sujet le vit et qui vient exprimer un conflit, et ainsi donner du sens à sa souffrance afin de l’aider à mieux la traverser.

En effet bien et précocement traité, le sujet aura toutes les chances de revenir à une situation de  paix.

Le travail psychothérapeutique en individuel consiste à écouter la plainte du Sujet. Le praticien sera donc à l’écoute de comment va être formulée la demande.  L’être humain parfois parle à travers son symptôme, symptôme qui vient exprimer ce qui ne peut encore se dire autrement. Le symptôme, c’est ce que le Sujet en dit et qui se présente comme un trouble, « ce qui ne va pas ». Il est donc important de pouvoir dans un premier temps venir l’écouter et le respecter. Il est également important pour le praticien de comprendre ce qui aide ce Sujet à tenir au mieux afin de pouvoir le soutenir et l’accompagner de la façon la plus respectueuse et efficiente. C’est ce qui va permettre un accompagnement thérapeutique ajusté.

L’idée étant de tenter d’apporter du sens sur ce qui fait symptôme, sur sa souffrance, par un travail d’interprétation, pour l’aider à mieux la traverser.