Le Nourrisson

En tant que psychopraticienne relationnelle en  Analyse TriDimensionnelle®, je tiens compte du stade de développement de chaque Sujet que j’accueille en thérapie ainsi que de toute sa singularité afin d’envisager la psychothérapie qui me semble la plus ajustée pour lui.

La structuration du petit Sujet commence dès sa conception selon comment ses géniteurs représentent pour lui un souffle de Vie. Elle se poursuit durant toute la vie prénatale où le fœtus vit ses premières expériences de relation à l’Autre. Le petit d’homme a besoin de sens pour vivre.

De -9 mois à 2 ans, c’est le temps où le petit d’homme est sans parole explicite, mais pas sans langage. Il a un mode de communication dit non-verbal. Il est parlé plus qu’il ne parle. Il est porté par la parole de l’Autre qui l’aide à nommer ce qu’il rencontre, ce qu’il découvre, …

Comme pour tout autre Sujet à un stade de développement différent, les conflits affectifs peuvent entraîner des déséquilibres, des désordres et des souffrances chez le nourrisson (troubles du sommeil, trouble de l’alimentation, symptôme psychosomatique (eczéma, psoriasis, maux de ventre, …), hyperactivité, développement fœtal, prématurité, …)

En effet, le nourrisson ne pouvant  exprimer sa souffrance psychique par les mots, est amené à l’exprimer par des somatisations et des troubles du comportement vis à vis desquels les parents se retrouvent parfois dépassés ou impuissants.

Ainsi les séances de psychothérapie se feront en présence du maternant qui sera impliqué dans la séance. Le travail se fera essentiellement sur la relation maternant-nourrisson que sur le nourrisson lui-même. La thérapie permet l’apaisement des symptômes au fur et à mesure que les émotions arrivent à se dire. Donner du sens sur ce qu’il perçoit lui permet de le traverser au mieux.